Renforcer la confiance et déconstruire les mythes

Vous pouvez avoir confiance dans le vaccin contre le COVID-19 !

La plupart des gens aux États-Unis envisagent de se faire vacciner contre le COVID-19, mais certains souhaitent obtenir plus d'informations avant de se faire vacciner. C'est tout à fait normal. Nous voulons tous être certains des décisions que nous prenons et qui affectent notre vie.

Pour acquérir cette confiance, nous avons besoin d'informations provenant de sources fiables. Aidez vos amis et votre famille à faire la différence entre les rumeurs et les faits concrets autour du vaccin contre le COVID-19.

 


Vous pouvez aider vos proches à prendre confiance dans leur décision de se faire vacciner. Pour cela, vous devez :

Vous avez la capacité d'influencer les personnes qui vous entourent par vos paroles et vos actes. Consultez ces conseils sur comment parler de la vaccination contre le COVID-19 avec ses amis et sa famille (en anglais seulement).

Consultez les informations factuelles sur les vaccins ci-dessous et partagez-les avec vos proches. Nous avons classé les thèmes abordés par ordre de popularité.

Sécurité et efficacité

Pourquoi est-il important que je reçoive ou non le vaccin contre le COVID-19 ?

La décision de vous faire vacciner contre le COVID-19 vous appartient totalement, mais il faut que le plus grand nombre possible de personnes se fasse vacciner pour mettre fin à cette pandémie. Il est plus difficile pour le virus COVID-19 de se propager lorsque de nombreuses personnes au sein d'une communauté sont immunisées - par la vaccination ou par une infection récente. Plus notre taux de vaccination est élevé, plus notre taux d'infection est faible.

Les personnes non vaccinées peuvent attraper le virus et le transmettre à d'autres personnes. Certaines personnes ne peuvent pas être vaccinées pour des raisons médicales, ce qui les rend particulièrement vulnérables au COVID-19. Si vous n'êtes pas vacciné, vous avez également un risque plus élevé d'être hospitalisé ou de mourir d'un variant du COVID-19 (en anglais seulement). Vous faire vacciner ne protège pas seulement vous, mais aussi votre famille, vos voisins et votre communauté.

Pourquoi devrais-je recevoir le vaccin contre le COVID-19 si la plupart des gens survivent au virus ?

De nombreuses personnes ayant contracté le COVID-19 ne souffrent que de symptômes légers. Cependant, le virus est extrêmement imprévisible, et nous savons que certains variants du COVID-19 sont plus susceptibles de vous rendre gravement malade. Certaines personnes peuvent tomber très malades du COVID-19 ou en mourir, même les jeunes qui n'ont pas de problèmes de santé chroniques. D'autres, qui souffrent de « COVID long », peuvent avoir des symptômes pendant plusieurs mois qui affectent leur qualité de vie. Nous ne connaissons pas encore tous les effets à long terme du COVID-19, car il s'agit d'un nouveau virus. Se faire vacciner est notre meilleur moyen de protection contre le virus.

Les vaccins sont-ils réellement sûrs ou efficaces ?

Oui, les vaccins contre le COVID-19 sont sûrs et efficaces. Les scientifiques ont testé les vaccins sur des dizaines de milliers de participants dans le cadre d'essais cliniques. Les vaccins ont satisfait aux normes de l'U.S. Food and Drug Administration (FDA, agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux) en matière de sécurité, d'efficacité et de qualité de fabrication, nécessaires pour obtenir une autorisation d'utilisation d'urgence. Ils se sont tous révélés être très efficaces pour empêcher les personnes vaccinées de tomber malades du COVID-19. Depuis lors, ces vaccins ont été administrés en toute sécurité à des millions de personnes.

Regardez cette vidéo pour en savoir plus sur la fabrication des vaccins contre le COVID-19:

Le vaccin est-il sûr pour mon enfant ?

Oui. Le vaccin Pfizer a été testé sur des milliers de jeunes et s'est révélé sûr. Il s'est également révélé être très efficace - aucun des jeunes volontaires ayant reçu le vaccin n'a contracté le COVID-19. Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC, centres de contrôle et de prévention des maladies) recommandent le vaccin contre le COVID-19 à toute personne âgée de 5 ans et plus (en anglais seulement).

Comment puis-je être sûr que les vaccins sont sûrs ?

La pandémie de COVID-19 affecte tout le monde aux États-Unis - elle a un impact sur notre santé, notre famille, nos communautés et notre système économique. Les responsables de la santé publique du pays tout entier s'attaquent de front à cette pandémie et veillent à la sécurité des vaccins, car tout le monde est concerné.

Il est important pour nous, en tant que département de la santé, d'être conscients que de nombreux membres des Black, Indigenous, and other communities of color (BIPOC, communautés noires, indigènes et autres communautés de couleur) sont inquiètes quant à la sécurité du vaccin contre le COVID-19 en raison de l'histoire de pratiques préjudiciables et racistes dans le domaine de la science et de la santé. Nous ne pouvons pas ignorer cette histoire et cette méfiance légitime, et nous devons aller de l'avant en faisant preuve de transparence.

Les scientifiques et les responsables de la santé publique partagent tout ce que nous savons à propos des vaccins, y compris lorsque des préoccupations sont soulevées. Nous savons que les vaccins contre le COVID-19 sont sûrs et efficaces, et qu'ils vous protègent contre le risque de tomber gravement malade du COVID-19. En savoir plus sur l'équité face aux vaccins contre le COVID-19 (en anglais seulement).

Puis-je contracter le COVID-19 à cause du vaccin contre le COVID-19 ?

Non, vous ne pouvez pas contracter le COVID-19 par le biais du vaccin. Les vaccins contre le COVID-19 ne contiennent pas le virus responsable du COVID-19.

Dois-je me faire vacciner si j'ai déjà eu le COVID-19 ?

Oui, vous devez quand même vous faire vacciner si vous avez déjà contracté le COVID-19. Les données montrent qu'il est rare d'être réinfecté par le COVID-19 dans les 90 jours suivant l'infection. Cela signifie que vous pouvez bénéficier d'une certaine protection contre le COVID-19 (appelée immunité naturelle) pendant un court laps de temps. Cependant, nous ne savons pas combien de temps dure l'immunité naturelle. Découvrez pourquoi vous devriez quand même vous faire vacciner contre le COVID-19 (en anglais seulement).

Santé de la reproduction

Pourrai-je avoir des enfants si je me fais vacciner contre le COVID-19 ?

Oui. Votre inquiétude concernant la santé de la reproduction et les vaccins est compréhensible. Voici ce que nous savons : il n'existe aucune preuve scientifique que les vaccins provoquent l'infertilité ou l'impuissance. Lorsque le vaccin pénètre dans votre corps, il collabore avec votre système immunitaire pour créer des anticorps afin de combattre le coronavirus. Ce processus n'interfère pas avec vos organes reproducteurs.

L'American College of Obstetricians and Gynecologists (ACOG, Collège américain des obstétriciens et des gynécologues) recommande le vaccin COVID-19 à toute personne susceptible de vouloir tomber enceinte à l'avenir, qui est actuellement enceinte ou qui allaite. De nombreuses personnes qui ont été vaccinées contre le COVID-19 sont depuis tombées enceintes ou ont donné naissance à des bébés en bonne santé.

Voir Coronavirus (COVID-19), grossesse et allaitement : Un message à l'intention des patients (en anglais seulement) pour obtenir de plus amples informations.

Le vaccin est-il sûr pour les femmes enceintes ?

Oui, vous pouvez vous faire vacciner si vous êtes enceinte, et l'American College of Obstetricians and Gynecologists (ACOG) (en anglais seulement) recommande le vaccin aux femmes enceintes. Il n'existe aucune preuve que le vaccin contre le COVID-19 cause des problèmes avec la grossesse, le développement du bébé, l'accouchement ou la fertilité.

Lors des essais du vaccin Pfizer, 23 volontaires sont tombées enceintes (en anglais seulement). Une participante a subi une perte de grossesse, mais elle avait reçu un placebo, et pas le vaccin. En revanche, attraper le COVID-19 peut avoir un impact potentiellement grave sur votre grossesse et votre santé. Le vaccin est votre meilleure protection contre le COVID-19.

Voir Les vaccins contre le COVID-19 et la grossesse (en anglais seulement) pour obtenir de plus amples informations.

Le vaccin est-il sûr pour les personnes qui allaitent ?

Oui, vous pouvez vous faire vacciner si vous allaitez. Il n'est pas nécessaire d'arrêter l'allaitement pour vous faire vacciner. En fait, les premiers rapports suggèrent que le vaccin pourrait aider votre corps à transmettre des anticorps à votre bébé par le lait maternel. D'autres études sont nécessaires, mais si cela est confirmé, cela permettrait de protéger votre bébé contre le COVID-19.

Pour en savoir plus sur la Protection offerte par le vaccin COVID-19 aux mamans et à leurs nouveau-nés (en anglais seulement).

Le vaccin va-t-il modifier mon cycle menstruel ?

Certaines personnes ont signalé des modifications de leur cycle menstruel après avoir été vaccinées, mais aucune donnée disponible à l'heure actuelle n'indique qu'il s'agit d'effets à long terme. Les cycles menstruels peuvent changer en raison de nombreux facteurs, comme le stress.

Ingrédients

Quels ingrédients contiennent les vaccins ?

Vous avez peut-être entendu des rumeurs et vu de fausses listes d'ingrédients sur Internet ou sur les réseaux sociaux. En général, c'est de la fiction. Les ingrédients des vaccins contre le COVID-19 (en anglais seulement) sont assez classiques. Les vaccins contiennent le principe actif de l'ARNm ou de l'adénovirus modifié ainsi que d'autres ingrédients tels que des graisses, des sels et des sucres qui protègent le principe actif, l'aident à mieux fonctionner dans l'organisme et protègent le vaccin pendant le stockage et le transport.

Consultez la liste complète des ingrédients dans les fiches de Pfizer, Moderna et Johnson & Johnson.

Le vaccin de Johnson & Johnson contient-il des tissus de fœtus ?

Le vaccin contre le COVID-19 de Johnson & Johnson a été créé avec la même technologie que de nombreux autres vaccins. Il ne contient aucune partie de fœtus ou de cellules fœtales. Une partie du vaccin est fabriquée à partir de copies de cellules cultivées en laboratoire provenant d'avortements volontaires pratiqués il y a plus de 35 ans. Depuis lors, les lignées cellulaires de ces vaccins ont été préservées en laboratoire. Aucune autre source de cellules fœtales n'est utilisée pour fabriquer ces vaccins. C'est peut-être une information nouvelle pour certains. Pourtant, les vaccins contre la varicelle, la rubéole et l'hépatite A sont fabriqués de la même manière.

Les vaccins contiennent-ils des puces électroniques ?

Non, les vaccins ne contiennent pas de puce électronique ou de dispositif de traçage. Ils contiennent seulement un ingrédient actif qui aide votre corps à créer des anticorps pour combattre le COVID-19, ainsi que des graisses, des sels et des sucres.

Le vaccin COVID-19 va-t-il me rendre magnétique ?

Non, vous ne deviendrez pas magnétique si vous recevez le vaccin contre le COVID-19. Les vaccins ne contiennent pas de métaux ou d'ingrédients susceptibles de créer un champ électromagnétique. Vous pouvez consulter la liste complète des ingrédients dans les fiches de Pfizer, Moderna et Johnson & Johnson pour en savoir plus.

Autres problèmes de santé

Le vaccin peut-il provoquer un caillot de sang?

Le risque de formation de caillots de sang est extrêmement faible. Le nombre de personnes qui ont développé des caillots sanguins après avoir reçu le vaccin Johnson & Johnson était très faible par rapport aux millions de personnes qui ont été vaccinées et n'ont pas eu de caillots sanguins. Toutefois, le Department of Health (DOH, ministère de la Santé) et les Centers for Disease Control (CDC, centres de contrôle et de prévention des maladies) recommandent aux personnes âgées de 18 ans et plus choisissent de recevoir un vaccin COVID-19 à ARNm (Pfizer ou Moderna) plutôt que le vaccin Johnson & Johnson en raison du risque potentiel de thrombosis with thrombocytopenia syndrome (TTS, syndrome de thrombose-thrombocytopénie), une affection caractérisée par des caillots sanguins et un faible taux de plaquettes, ainsi que le Guillain-Barré syndrome (GBS, syndrome de Guillain-Barré), une maladie autoimmune qui peut causer des lésions neurologiques.

Le vaccin de Johnson & Johnson reste disponible si vous ne pouvez pas, ou ne souhaitez pas, recevoir un vaccin à ARNm. Vous pouvez parler de votre risque avec votre professionnel de santé. La plupart des signalements de caillots sanguins après l'administration du vaccin Johnson & Johnson concernaient des femmes adultes âgées de moins de 50 ans. Si vous êtes une femme âgée de 18 à 50 ans, sachez que vous avez un risque plus élevé de développer des caillots sanguins, ce qui peut entraîner la mort. Le problème de caillots sanguins n'a été associé qu'au vaccin COVID-19 de Johnson & Johnson, et pas aux vaccins de Pfizer ou de Moderna.

Pour en savoir plus, lisez les informations à propos du vaccin COVID-19 de Johnson & Johnson (en anglais seulement).

Dois-je craindre une éventuelle myocardite ou une péricardite ?

Les cas de myocardite (inflammation du muscle cardiaque) et de péricardite (inflammation de la paroi du cœur) après la vaccination contre le COVID-19 sont très rares. Seul un très petit nombre de personnes pourrait développer ces affections après avoir été vaccinées. Pour les personnes concernées, la plupart des cas touchent des adolescents et des jeunes adultes, les symptômes sont légers et les patients se rétablissent généralement d'eux-mêmes ou avec un traitement minimal. La myocardite et la péricardite sont bien plus fréquentes si vous attrapez le COVID-19.

Au 30 juillet 2021, sur moins de 1 500 signalements adressés au Vaccine Adverse Event Reporting System (VAERS, Système de signalement des événements indésirables liés aux vaccins), il n'y a que 699 cas confirmés aux États-Unis (en anglais seulement), alors que plus de 177 millions de personnes ont reçu au moins une dose de vaccin contre le COVID-19.

Vous pouvez parler de votre risque avec votre médecin. Si vous présentez des symptômes après la vaccination, vous pouvez les signaler au VAERS (en anglais seulement).

En savoir plus sur la myocardite et la péricardite après la vaccination contre le COVID-19 (en anglais seulement).

Puis-je me faire vacciner si j'ai un problème de santé sous-jacent ?

La plupart des personnes qui ont des problèmes de santé ou des problèmes médicaux sous-jacents peuvent recevoir les vaccins contre le COVID-19. Informez votre professionnel de santé de toutes vos allergies et de vos problèmes de santé. En fait, de nombreuses affections sous-jacentes vous exposent à un risque élevé de complications si vous attrapez le COVID-19, de sorte que le vaccin est encore plus important pour vous éviter de tomber malade.

Ces groupes spécifiques de personnes peuvent recevoir un vaccin contre le COVID-19 :

  • Les personnes atteintes du VIH et les personnes dont le système immunitaire est affaibli.
  • Les personnes atteintes de maladies auto-immunes.
  • Les personnes qui ont déjà souffert du Guillain-Barré syndrome (GBS, syndrome de Guillain-Barré).
  • Les personnes qui ont déjà souffert de la paralysie de Bell.

Si vous avez des antécédents de réactions allergiques sévères ou si vous pensez que vous pourriez avoir une réaction allergique sévère à l'un des ingrédients du vaccin, lisez la rubrique Les vaccins contre le COVID-19 pour les personnes allergiques (en anglais seulement). L'anaphylaxie après la vaccination contre le COVID-19 (en anglais seulement) est rare et s'est produite chez environ 2 à 5 personnes par million de personnes vaccinées aux États-Unis.

Ces informations (en anglais seulement) ont pour but d'aider les personnes appartenant aux groupes susmentionnés à prendre une décision éclairée concernant la vaccination contre le COVID-19.

Les vaccins vont-ils modifier mon ADN ?

Non, les vaccins contre le COVID-19 ne modifient pas et n'altèrent pas votre ADN. Les vaccins donnent des instructions à nos cellules pour qu'elles commencent à ériger une protection contre le virus qui cause le COVID-19. Le vaccin ne pénètre pas dans la partie de la cellule qui abrite notre ADN. En fait, les vaccins agissent sur les défenses naturelles de l'organisme pour renforcer l'immunité. En savoir plus sur les vaccins contre le COVID-19 à base d'ARNm (en anglais seulement) et de vecteur viral (en anglais seulement).

Le vaccin provoque-t-il des effets secondaires à long terme ?

Nous avons beaucoup de données scientifiques sur les vaccins contre le COVID-19 et d'autres maladies. D'après ces données, les experts ont la certitude que ces vaccins sont très sûrs. Presque toutes les réactions au vaccin contre le COVID-19 ont été légères, comme de la fatigue ou une douleur dans le bras, et n'ont duré que quelques jours. Les réactions graves ou à long terme sont extrêmement rares.

Les éventuels effets secondaires à long terme surviennent généralement dans les huit semaines qui suivent la vaccination. C'est pourquoi les fabricants de vaccins ont dû attendre au moins huit semaines après les essais cliniques avant de pouvoir demander une autorisation d'utilisation d'urgence à l'U.S. Food and Drug Administration (FDA, agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux). Les experts continuent également à surveiller la sécurité des vaccins contre le COVID-19. La FDA enquête sur tous les signalements d'effets secondaires sévères ou de réactions graves.